Le lactose est le "sucre" du lait des mammifères. Il appartient à la famille des glucides. Il est digéré par une enzyme qu'on appelle la lactase. Cette lactase est présente dans le tube digestif dans les premières années de notre vie mais ensuite elle disparaît chez un grand nombre d'adultes. Le lactose reste donc dans l'intestion où il va être dégradé par les bactéries de notre flore intestinale, cette dégradation produit de l'hydrogène qui est la cause de douleurs abdominales, de ballonnements et de diarrhées. Dans ce cas on parle d'intolérance au lactose. On estime que 75% de la population adulte mondiale ne dispose pas de lactase et souffre donc de cette intolérance.... Les européens sont tout de même une population chez qui des mutations génétiques ont eu lieu permettant de maintenir la lactase active mais on estime tout de même qu'un quart des européens souffrent d'intolérance (alors que la quasi population asiatique en souffrent). Est-ce pour cette raison qu'on entend en France des allégations du genre : "il faut manger 3 à 4 produits laitiers par jour pour subvenir aux besoins journaliers en calcium" ou bien est-ce parce que la France est soumise à une pression de l'industrie agro-alimentaire ? On est en droit de se poser la question et donc de limiter notre consommation de produits laitiers. Ils contiennent en effet des protéines animales dont on commence à connaître les mauvais effets sur notre santé, ils sont aussi riches en acides gras saturés favorisant l'augmentation du cholestérol et les maladies cardiovasculaires. 

 

 


Par quoi remplacer les produits laitiers?  

Il existe un tas de "laits" végétaux : lait de soja, lait de riz, lait d'amandes...

La crème fraîche et le beurre contenant aussi du lactose peuvent être remplacés par des purées d'oléagineux (noix de cajou, amandes, sésame...).

Vous trouverez dans la rubrique "sans lactose" des recettes utilisant ces laits végétaux et ces purées.